Préparation au décor

Voici une technique qui vous permettra d’obtenir une belle finition sur vos meubles en carton.
J’ai choisi de réaliser ce tuto à partir du chevet Ondula, un des premiers meubles en carton que j’ai réalisé. Cela me permettra de vous exposer les soucis rencontrés et les moyens d’y remédier.

technique de finition

1. Imperméabiliser le carton.

Avant de décorer votre meuble, le carton doit être imperméabilisé.
Pour cela, mélangez de la colle vinylique, ou de la colle à bois, avec un peu d’eau (pas trop, juste assez pour que la colle s’étale bien) et enduisez votre meuble de ce mélange à l’aide d’un pinceau.
Ce mélange permet de rendre le carton plus dur et moins absorbant si vous passez ensuite un enduit de rebouchage ou lissage pour camoufler les imperfections (creux et trous de la cannelure).
Vous devez attendre ensuite que votre meuble sèche bien. Je le laisse sécher une nuit avant de passer à l’enduit.

meuble en carton

2. Camoufler les imperfections avec de l’enduit

Pour cette étape, il vous faudra un enduit de rebouchage et un enduit de lissage que vous trouverez en magasin de bricolage.
Préparez le comme indiqué sur le paquet. Attention l’enduit de rebouchage sèche assez vite, il vaut mieux en faire de petites quantités pour ne pas gâcher.

meuble en carton

Cet enduit va servir à boucher les creux et les trous de la cannelure.
Munissez vous d’une spatule pour l’appliquer. Remplissez chaque marque que forme la cannelure en raclant bien de manière à ne remplir que les creux.

meuble en carton

Rebouchez également les trous de la cannelure.

meuble en carton

Puis laissez sécher deux, trois, quatre jours…Ou plus si besoin. Votre enduit doit être parfaitement sec avant de passer à l’étape suivante.

meuble en carton

N’oubliez pas vos tiroirs ! L’intérêt est de renforcer les angles et d’éviter qu’ils ne se se déforment ou s’écrasent !

3. Ponçage

Et oui toute belle finition nécessite un peut d’endurance !
Utilisez un papier de verre à grains moyens, puis finissez avec un grain plus fin.

meuble en carton

Poncez jusqu’à ce que tout soit parfaitement lisse.

4. Passage au gesso

Je n’ai pas réalisé cette étape pour ce meuble, mais j’ai compris aujourd’hui qu’elle est très importante pour la suite, car coller du papier kraft directement sur l’enduit ne donne pas un joli résultat. L’enduit absorbe toute la colle et le papier ne colle pas très bien en séchant et forme des cloques. Alors ne zappez pas cette étape !
Le gesso est un enduit blanc à base de plâtre qui masquera les dernières petites imperfections du meuble. C’est un apprêt qui rend la surface plus lisse, plus adhérente, tout en réduisant l’absorption de la peinture ou de la colle, par le support.
Il permet également d’uniformiser le fond et rend la peinture plus lumineuse.
C’est après ce passage que nous verrons si il est nécessaire de passer un enduit de lissage, car le gesso va faire ressortir les sur épaisseurs et dernières petites imperfections.

meuble en carton

Cette image vous présente le gesso de chez LEFRANC BOURGEOIS. Il est un peut cher mais très couvrant. Il existe d’autres marques moins cher et de bonne qualité. Vous pouvez également utiliser de la sous couche mat acrylique utilisée avant la peinture de vos murs en décoration intérieure, dans laquelle vous ajouterez du blanc de meudon (j’écrirai une petite recette à ce sujet).

Appliquez une première couche au rouleau (laisse moins de trace) et laissez sécher le temps indiqué.
Puis, poncez au papier de verre très fin. Si vous constatez encore quelques imperfections utilisez de l’enduit de lissage pour camoufler.
On laisse encore bien sécher tout cela et on reponce et on repasse le gesso ! C’est épuisant tout ça !
Puis passer une seconde couche de gesso si nécessaire !

Enfin…on arrive à quelque chose de parfaitement lisse, lumineux, trop beau. Oura !!!!

Maintenant, deux solutions, soit on kraft l’ensemble du meuble, soit on passe tout de suite au décor !
Je vous suggère, pour les moins impatients de krafter l’ensemble du meuble.
Pourquoi ? Et bien simplement, lorsque votre meuble sera terminé, peint, tout beau…Au moindre choc la peinture va s’éffriter et laisser apparaître l’enduit blanc. Alors que si vous l’avez préalablement recouvert de papier kraft le choc provoquera  une petite marque, mais pas d’éclat de peinture !

Allez les courageux, au travail !

5. Krafter le meuble en totalité

Bon alors là, c’était mes débuts…J’ai bien évidemment tout bien krafté le meuble, mais au kraft gommé. Erreur, grosse erreur car tout le travail de camouflage de défaut n’a servit à rien, car au final on voyait les bandes de kraft ! 🙂
Alors pour krafter le meuble entièrement, utilisez plutôt du papier kraft en rouleau, comme celui ci 😉

meuble en carton

 

Voici, tout de même, la photo de mon chevet recouvert de papier kraft gommé !

meuble en carton

Kraftez également la tranche de vos tiroirs !

meuble en carton

6. Ponçage

Oui…Oui ! Encore. Et dans mon cas ça n’a pas été de tout repos pour éliminer la sur épaisseur de chaque bande de kraft !
Mais lorsque l’on a recouvert le meuble à l’aide de grands lais de papier kraft, le ponçage c’est un jeu d’enfant !
Utilisez un papier de verre très fin et poncer doucement, léger !

7. Gesso

Et oui encore !
Pour une belle finition, il faut le bichonner notre meuble. Cela dit cette étape n’est pas obligatoire… Mais moi je préfère. A chacun ses p’tites manies !
On a presque envie de le vitrifier tout de suite sans passer par l’étape « peinture ».
C’est possible et très joli aussi. Un beau meuble finition « brut » !

8. OUFFFF

Oui, notre meuble est enfin prêt ! Oui tout beau, tout lisse…
Je n’avais pas pris de photo de ce meuble passé au gesso…Alors je vous ai mis celle de la coiffeuse !

finition

Alors …Prêt pour le décor ????

Je vous ai présenté une technique de finition à l’enduit, mais d’autres techniques existent !
Celle ci est parfaitement adaptée pour un décor à l’enduit décoratif, comme ceux utilisés pour la décoration intérieure genre tadelakt ou autres. L’avantage de tout ce travail et d’un décor à l’enduit, c’est que la surface du carton se trouve renforcée. Ainsi, vous augmenterez la durée de vie de celui ci, en évitant qu’il ne se perce au moindre choc !
J’ai développé une autre technique qui renforce encore plus la surface du meuble. Mais Chhhhhut… Ce sera pour la formation  !

Voilà, j’espère également que ce tuto vous permettra de comprendre qu’un « beau » meuble en carton, bien fini et surtout résistant demande énormément de travail et que bien sûr, lorsque l’on met la main à la pâte cela ne coûte pas grand chose ! C’est pourquoi, je vous encourage à apprendre la technique qui vous permettra de vous meubler à moindre coût, mais avec un investissement personnel non négligeable !

A bientôt, pour un autre tuto !

 

16 réflexions au sujet de « Préparation au décor »

  1. Bonsoir,
    Merci pour vos précieux conseils déco, ils me seront trés utiles, car comme vous je fais des essais,, et puis zuuut!!! du travail gaché aprés avoir passé du temps sur ce meuble tant désiré!!! (lol)

    Merci.

    Cordialement

    Maria.

  2. Hello,

    Franchement je suis bluffé !
    Je ne pensais pas que l’on puisse réussir de jolis meubles en carton comme celui présenté.

    Je débute un blog sur le mobilier et si vous voulez y écrire un article (avec un lien vers votre site) ce sera avec plaisir.
    Voir ma signature

  3. merci de vos conseils , je voulais savoir où trouver des rouleaux de kraft merci .Chantal

  4. Je suis en train de faire un premier meuble… pas facile, en tout cas, moins que ça en a l’air… pour imperméabiliser le meuble, il faut mélanger de la colle à bois avec de l’eau mais la colle à bois, faut-il acheter de la « séchage progressif » ou « séchage rapide », la colle vynillique pour loisirs créatif est-elle suffisante ?
    Merci

    1. Je vous répondrais, que n’importe quelle colle blanche fera l’affaire. Le but étant de boucher les micros pores du carton et de former une péllicule en surface pour que celui ci soit moins absorbant !

  5. Bonjour pour toutes ses explications ,c est vrai une grande aide pour moi qui débute Un grand merci

  6. J’aime beaucoup ta technique du collage de grandes feuilles de kraft, par contre j’aimerais bien savoir avec quel type de colle tu le poses, si cela ne te dérange pas bien sur ? Amitiés

    1. Bonjour,

      Tout d’abord je tiens à m’excuser pour cette réponse plus que tardive. J’ai eu quelques soucis avec internet en fin d’année…Bref !
      Pour ce qui est du collage de papier kraft, tu peux utiliser de la colle à bois (PVC) diluée. Pour ce qui est des proportions, essaies avec autant de colle que d’eau. Et si tu trouves que cela ne colle pas bien, ajoute un peut de colle et vis versa. En fait, tout dépend du grammage de ton papier et de la qualité. Il ne faut pas que le papier absorbe trop d’eau, sinon il se déchire. Dans ce cas, on ajoute de la colle. Il est cependant très intéressant de déchirer le papier en lambeaux auparavant et de coller les morceaux en les faisant se chevaucher. Cela renforce la surface du meuble et donne un rendu marbré sympa.
      Tu peux également opter pour de la colle à papier peint, mais attention aux grumeaux !
      Enfin, tu peux utiliser le vernis, du type de ceux utiliser pour le bois, ou du vitrificateur pour parquet. C’est un peut cher ; mais en séchant, cela va durcir le papier kraft et protéger un peu plus ton meuble de l’humidité.
      Attention ! Cela ne rend absolument pas le meuble totalement imperméable à l’eau, mais diminue fortement l’absorption d’humidité. Ainsi tu pourras, sans problème le nettoyer avec une éponge légèrement humide. Mais si, par malheur, il avait les pieds dans l’eau pendant un certain temps, le carton finira par absorber l’eau et s’affaissera.
      Dans tous les cas, coller du papier d’une grande surface est délicat. On a souvent des bulles d’air qui se forment. Il faut veiller à bien mettre de la colle sur toute la surface de ton papier, et même sur la surface du meuble. Si tu rencontres ce genre d’ennuie, perces les bulles avec une aiguille et utilise une roulette à papier peint pour faire échapper l’air. En séchant, ton papier va se retendre les imperfections disparaîtront.
      Voilà pour les conseils,
      A bientôt et bonne année à toi.

  7. Bonjour,

    Merci beaucoup pour le contenu de ce site plus que complet, et surtout pour la partie finitions, préparations au décor qui est celle que j’ai décidé d’appliquer après diverses lectures de conseils sur le web.
    Je me suis lancée il y a quelques mois, mais n’ayant pas toujours le temps, j’avance doucement…je suis cependant certaine que le rendu sera chouette si j’applique bien tous vos conseils!
    Encore merci pour votre aide!

    A bientôt, Audrey.

    1. Je vous remercie et n’hésitez pas à demander conseil si vous rencontrez des difficultés.
      Je réponds toujours aux questions, même si parfois je mets un peu de temps 🙂

  8. BONJOUR?
    JE VIENS DE REALISER UN SUJET EN CARTON
    JE VOUDRAI SAVOIR LES ETAPES
    J AI MIS DU PAPIER KRAFT
    MAINTENANT QUE DOIS JE FAIRE AVANT DE COLLER DES SERVIETTE EN PAPIER ?
    MERCI

    1. Bonjour,
      Merci de votre intérêt !
      Avant de coller vos serviettes vous devez enduire le meuble d’un mélange de colle à bois et d’eau (1 dose de colle pour une dose d’eau).
      Vous pourrez en suite utiliser de la colle à papier peint, pour coller les serviettes en papier.
      Bonne déco !

  9. Bonjour,
    Je réalise un premier meuble en carton et je pense le finir avec du papier népalais. Est ce nécessaire de krafter fer le meuble dans ce cas? Dans l’article, vous parlez de krafter le meuble pour éviter les éclats de peinture, mais je n’aurais pas ce problème 😉
    J’apprehende un peu le kraftage complet parce que j’ai peur de rajouter des imperfections (papier qui se froisse, ne colle pas bien aux angles etc)

    Merci pour votre réponse.

    1. Bonjour,
      Effectivement, il n’est pas nécessaire de krafter le meuble si l’on utilise du papier népalais en finition.
      Le fait de krafter le meuble, ou d’ajouter du papier (kraft, journal, népalais, ou autre) permet avant tout, de renforcer la surface du carton. Parfois la feuille de kraft qui recouvre la cannelure du carton est un peu fine et le carton risque de se percer au moindre choc. Le papier diminue se risque.
      J’espère avoir répondu à votre question.
      Bonne continuation !

  10. Bonjour,
    Est-ce que le gresso s’utilise pur ? Ou faut-il le diluer ? Si oui a quel pourcentage ?
    Merci beaucoup . Vous m’avez appris beaucoup avec cet article.

    1. Bonjour,
      Non, il ne faut pas diluer le gesso. Vous pouvez utiliser également de la sous couche acrylique blanc mat, comme celle utilisée avant la mise en peinture des murs en décoration intérieur. C’est moins onéreux et tout aussi couvrant.
      Bonne continuation dans vos projets en carton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *